Récupération d'eau de pluie

Après une facture d'eau importante reçue pour l'an 2015, nous avons décidé de réduire notre consommation en eau. La récupération d'eau de pluie pour le jardin est un des moyens les plus simples et pas cher à mettre en œuvre c'est donc pourquoi nous avons décidé de commencer par cela

2016-04-04_18.28.33.jpg

La cuve à eau enterrée

Nous aurions pu (ou peut-être aurions-nous dû) mettre une cuve enterrée pour récupérer l'eau de pluie et nous en servir pour raccorder les toilettes ainsi que le lave-vaisselle ou le lave-linge mais Recobat nous demandait 5000€ pour cela. Autant dire que même si le prix que nous payons pour 1m3 est élevé (4,5€ TTC, abonnement compris), l'eau que nous consommons le plus est pour la douche (hors fuite... ce qui nous a valu cette fameuse facture d'eau) donc cela ne rentre pas dans ce qui pourrait être utilisé avec une cuve et un second système de raccordement des toilettes, lave-vaisselle et lave-linge. J'estime grossièrement, qu'avec ce système, on peut économiser 50L par jour environ. Cela fait, par an, une économie possible de 18 mètres cube. Soit 81€ par an. Pour rentabiliser les 5000€ investi, il faudrait alors 62 années à tarif constant...

Nous avons donc décidé d'opter pour une solution plus simple à mettre en œuvre, beaucoup moins couteuse, bien plus rentable (même si ce n'est pas l'objectif premier) mais ne nous permettant que de pouvoir arroser le potager et notre haie sans dépenser un sou... C'est déjà ça. Une somme de petits gestes pour la planète font la différence :-)

Récupérateur d'eau de pluie pour le jardin

C'est le plus simple et le plus économique des gestes à faire pour arroser son jardin l'été sans utiliser d'eau "potable" pour cela (quand je dis qu'elle n'est pas potable c'est au sens légal du terme. L'eau de pluie est très probablement potable et notre toit en EPDM ne doit pas la contaminer).

Selon les régions, la taille du récupérateur varie en fonctions des habitudes de pluie. En Bretagne, on doit pouvoir se contenter d'un petit réservoir ou d'une petite cuve car il pleut régulièrement (contrairement à d'autres régions du Sud où il pleut de façon plus brutale mais beaucoup moins souvent). Nous avons tout de même choisi de partir sur une cuve de 1000L car c'est en cas de sécheresse que l'arrosage devient le plus important et le plus intéressant et c'est justement à ce moment que l'eau viendra à manquer si nous avons un petit réservoir... Ayant une haie à entretenir et quatres carrés potager, il nous semblait aussi important de disposer d'une bonne réserve d'eau. Ce qui nous a enfin décidé pour cette taille de cuve est que l'on trouve beaucoup de cuve de 1000L à vendre soit neuf (moins de 100€), soit sur leboncoin (50-60€). Soit un prix bien moins cher que des cuves toutes prêtes de 200L que l'on trouve en jardinerie ou en magasin de bricolage.

La taille de votre cuve dépendra de votre région mais aussi de vos besoins: quelques framboisiers et 2 plants de tomates ne demandent pas le même volume d'eau qu'un verger et un potager de 100 mètres carrés. A vous de voir ce qui est le plus adapté en conservant l'idée qu'un plus grand volume ne coûte pas nécessairement plus cher à l'achat.

L'inconvénient de ce genre de cuve est qu'elle nécessite un peu de bricolage mais comme on va le voir par la suite c'est vraiment très simple à mettre en œuvre.

Liste des outils nécessaires:

  • Perceuse + scie cloche
  • Scie à métaux
  • Tuyau pvc de diamètre 32
  • Un manchon pour tuyau pvc de diamètre 32 que l'on posera simplement dans le trou
  • Colle PVC
  • un angle pvc pour tuyau PVC de diamètre 32 (attention à vérifier le diamètre de sortie du récupérateur ! Certains sont en diamètre de 20mm. Ils s'insèrent sans difficultés dans les tuyau de diamètre 32 norme NF mais dans les pièces ou tuyau non NF car ces derniers sont moins épais !
  • Un récupérateur d'eau de pluie (à savoir pour gouttière rectangulaire, c'est bien plus compliqué à trouver et moins efficace que pour gouttières rondes)
  • Une cuve 1000L

Il faut tout d'abord sur-élever la cuve avec quelques parpaings pour permettre un accès simplifier au robinet et pour s'assurer que le niveau de l'eau sera toujours inférieur à l'endroit que l'on souhaite arroser.

Ensuite, il faut suivre le mode d'emploi du récupérateur d'eau de pluie. Dans notre cas, il s'agissait d'un récupérateur d'eau pour gouttière rectangulaire. Le principe est cependant le même pour les gouttières rondes :-)

2016-04-04_16.28.23.jpg

  • Trouer la cuve à la hauteur à laquelle vous voulez placer le tuyau

2016-04-04_18.27.04.jpg

  • Déterminer la hauteur à laquelle sera installé le raccordement entre récupérateur d'eau de pluie et cuve sur la gouttière

2016-04-04_18.26.54.jpg

  • Marquer le haut de la coupe ainsi que le bas selon le mode d'emploi

2016-04-04_16.27.47.jpg

  • Scier à l'aide de la scie à métaux et ne prenant pas de marge. Mieux vaut couper un peu moins qu'un peu plus. Surtout pour les récupérateurs d'eau de pluie car la partie haute de la gouttière doit s'enfoncer dans le récupérateur. Si on coupe un peu trop haut, le récupérateur d'eau risque d'être instable.

2016-04-04_16.39.35.jpg

  • Installer le récupérateur

2016-04-04_16.46.05.jpg

  • Installer le raccordement à l'aide de l'angle PVC, du manchon PVC, tu tuyai PVC et de la colle PVC

2016-04-04_18.26.36.jpg

2016-04-04_18.28.33.jpg

Ensuite, il ne vous reste plus qu'à régler le récupérateur en position récupération d'eau et d'attendre la pluie. Chez nous, en 3 semaines de printemps, la cuve était remplie à 900L. C'est efficace !

Vous pourriez aussi aimer...

  • wickey_seaflyer_monte.jpg Montage d'un Portique Wickey SeaFlyer avec tobogan et balancoire
  • 2016-07-28_21.01.35.jpg Notre accès de maison (pas cher)
  • 2016-06-26_18.19.56.jpg Test de la tondeuse manuelle Fiskars
  • DSC_0018.jpg Dégat sur le toit et fissure de l'enduit près des fenêtres - Dommage Ouvrage

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.