Notre cabane sur-mesure pour enfant (et parents)

Cela fait longtemps qu'il y a un coin de notre jardin inutilisé car en pente et un peu casse-gueule à cause de l'enrochement... Pénible à tondre aussi, bref que des inconvénients. Cela fait aussi longtemps que nous voulions construire une cabane sur mesure pour nos enfants où les adultes pourraient rentrer et jouer avec eux ! Après maintes et maintes recherches, nous avons décidé de nous lancer et de construire notre propre cabane. Pour le moment, tout n'est pas terminé mais nous y travaillons ! (spoiler: il manque le toit)

Idée de base de notre cabane DSC_0460.jpg

Notre cabane sur pilotis

Notre cabane sur mesure se devait être sur pilotis. C'est l'un des faits qui nous a poussé à la réaliser 100% nous-mêmes (Une cabane en DIY en somme). En effet, le terrain étant pentu, il ne nous était pas possible d'utiliser une cabane en kit comme on en trouve dans le commerce. Après étude des coûts, nous avons eu totalement raison car le coût des cabanes en kit vendu sur internet ou dans les grandes surfaces de bricolage sont prohibitif. Surtout si l'on considère qu'il s'agit de bois non traités dans la majorité des cas !

Nous avons donc décidé de construire une cabane sur pilotis de 2 mètres sur 2 mètres. C'est très grand mais cela permet d'occuper la surface non utilisée de notre jardin et donnera la possibilité aux enfants de jouer tranquillement. Nous avons aussi pris le parti de ne fermer la cabane uniquement sur 2 côtés: Les extérieurs. De fait, on évite que les enfants ne tombent et cela permet aussi de conserver une part d'intimité par rapport à la rue (on a pas forcément envie d'être vu par les copains quand on joue :-) ). Nous voulions aussi que des adultes, nous en l'occurence, puisse s'y mettre. Il a donc fallu prévoir un toit haut pour ne pas avoir à se baisser. Cela a déterminé la hauteur des poteaux.

Avec une telle surface de 2x2m nous ne pouvions pas faire l'impasse sur des poteaux intermédiaire afin de nous assurer que plusieurs enfants et adultes (ou adolescents quand les enfants seront grand) puissent monter dans la cabane ! Du coup, nous avons positionné des petits poteaux à mi-longueur de chacune des poutres du cadre de la terrasse de la cabane.

DSC_0488.jpg

Au niveau du prix de notre cabane sur-mesure, nous en avons eu pour 350€ (sans le toit) avec tous les poteaux en classe 4, des vis inox SPAX et du bitume pour la partie des poteaux prises dans le mortier. Le plancher de la terrasse est en classe 3 et le bardage est fait en planche "agricole": pin non raboté traité en classe 3. On peut dire qu'on a vu plutôt robuste mais pas très écologique (on aurait préféré tout faire en douglas par exemple qui est naturellement classe 3 mais cela nous aurait coûté plus cher. Si vous vous lancez dans l'aventure, demandez un devis en douglas, ça ne coûte rien de connaître le surcoût et ça peut être un vrai plus d'avoir une terrasse naturellement classe 3 plutôt que traitée).

Les dimensions des poteaux ont aussi été prévu bien large (on a testé avec 6 adultes + des enfants sur la cabane et elle ne bouge pas d'un iota, c'est parfait).

  • Poteaux aux 4 coins: 90x70mm (ce sont eux qui tiennent la structure donc on les a prévu plus gros) de 4m de hauteur.
  • Poteaux intermédiaire: 70x70mm: récupérés des chutes du cadre de la terrasse.
  • Cadre de la terrasse: 70x70mm: 4 poteaux de 3m
  • Lambourde de la terrasse: 40x60mm: 2,4m
  • Plancher de la terrasse: 21x190 en planches de 2m
  • 8 sacs de mortier: (apparemment le mortier est plus indiqué que le béton pour sceller un poteau)
  • Bitume: le plus petit pot possible. Privilégier le goudron norvégien (ou bitume de pin) que nous n'avons pas pu trouvé qui fait le même job mais sans hydrocarbure. Tout naturellement (faites ce que je dis, pas ce que je fais... On en a pas trouvé à Leroy Merlin, j'étais dégouté... A prévoir en avance. On en trouve à Décathlon pour info).
  • Bardage: 19x170mm 12 planches agricoles de 3,6m (avec des chutes d'1,6m, on peut faire plein de petites choses comme un abri à bûches ou un abri à vélo)

Tout a été acheté chez Bois Center à Rennes sauf le plancher, les vis et les équerres qui ont été pris chez Leroy Merlin. Pour les vis, nous avons pris une boite de 350 SPAX en inox de 4x40mm car nous n'avons pas vissé de grosses pièces de bois entre elles (voir explication juste après).

Pour assembler le cadre de la terrasse et le faire tenir en hauteur nous n'avons pas voulu faire d’emboîtement car cela nous aurait pris plus de temps. Nous avons donc décidé de prendre des équerres renforcées sur lesquels reposent le cadre de la terrasse. Nous avions un peu peur du poids qu'elles pouvaient soutenir mais vu les tests cités plus haut, cela ne pose aucun problème :-) L'avantage est qu'on économise en vis de constructions (les vis longues) ou en assemblage long à réaliser. Sur les assemblages, nous avions aussi peur de fragiliser les 4 poteaux qui soutiendront le toit du coup, on y touche pas autrement qu'en y mettant des vis.

J'imagine que si l'on avait été menuisier, on aurait pu économiser sur le bois en prenant des dimensions moins sur-dimensionné mais cela durera aussi plus longtemps ainsi. L'investissement n'est donc pas entièrement perdu :-)

Le montage

  • Nous avons creusé des trous de 30x30cm aux 4 coins de la cabane et nous en avons fait 4 supplémentaires au milieu de chacune des traverses du cadre. Il y avait un coin avec un rocher. Nous avons solidarisé le poteau au rocher à l'aide de mortier

DSC_0467.jpg

DSC_0466.jpg

  • Dans ces trous, nous avons coulé du mortier pour tenir les poteaux solidement à la terre (garantie de pouvoir dormir tranquillement lors des vents forts). Au préalable, nous avons mis du bitume sur les pieds des poteaux pour les protéger de la façon la plus efficace contre le pourrissement.

DSC_0477.jpg

DSC_0476.jpg

DSC_0482.jpg

L'erreur que nous avons faite est de positionner les pieds dans le mortier avant de les assembler entre eux. Cela nous a joué des tours dans le parallélisme du cadre et dans la bonne orientation des poteaux... Pas grand chose, mais c'est un bon conseil que d'assembler le cadre AVANT de couler le mortier ! Je me suis d'ailleurs rappeler après que c'était ce que nous avions fait pour monter le portique Wickey

  • Une fois le cadre fixé à niveau, nous avons posé les solives du plancher. En effet, sur une longueur de 2m, les lames de terrasse ont besoin d'être soutenu par des solives. Nous avons donc fixé les lambourdes sur le cadre du plancher. Cela a bien entendu sur-élevé le plancher (on avait pas fait ce genre de calcul mais après coup, ça semble évident... Heureusement que nous n'étions pas à quelques centimètres près !)

DSC_0484.jpg

DSC_0485.jpg

  • Les solives fixé, nous avons posé les lames de terrasses perpendiculairement aux solives (l'avantage du pin c'est qu'il n'y a pas besoin de pré-trouer, ça augmente la vitesse de pose !)

DSC_0492.jpg

DSC_0493.jpg

  • Pour le bardage, nous l'avons simplement fixé sur les poteaux à l'aide de vis.

DSC_0495.jpg

  • La rembarde a été fait avec des chutes et 1 lambourde prévue spécialement pour. Pour fixer les barreaux, je ne sais pas si on a choisi la meilleure des solutions mais on a utilisé des vis de constructions assez longues pour traverser la lambourde du bas et tenir le barreau. Ceci en haut et en bas. Sachant que la lambourde tient avec des équerres sur les poteaux de coin, les enfants peuvent monter sur la rembarde sans problème.

DSC_0504.jpg

DSC_0637.JPG

Vous pourriez aussi aimer...

  • DSC_0119.jpg Palissade sur grillage soudé
  • DSC_0107_2.jpg Le jardin pousse ! Et ça se voit
  • wickey_seaflyer_monte.jpg Montage d'un Portique Wickey SeaFlyer avec tobogan et balancoire
  • 2016-07-28_21.01.35.jpg Notre accès de maison (pas cher)

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.