Il pleut, il mouille et le chantier en souffre…

Après la sécheresse de ces derniers mois, il était nécessaire qu’il pleuve. En quantité et en durée. Ca, c’est pour la nature et les éco-systèmes autour de nous. Mais pour notre maison, il en est tout autre… Il aurait fallu que l’enduit soit fait en Septembre car depuis le mois d’Octobre, il pleut chaque jour (ou chaque nuit) et les murs de parpaing étant humide, il est impossible d’appliquer l’enduit.

L’intérieur de la maison après la chappe liquide

Or, sans enduit, pas de début des travaux d’isolation intérieur 🙁

En effet, comme me l’avait expliqué un expert d’une assurance Dommage-Ouvrage, le parpaing n’est pas imperméable. L’enduit non plus. C’est l’alliance des deux (et l’épaisseur des deux cumulés) qui rend le mur imperméable (dans des conditions normales d’humidité, c’est à dire qu’il ne faudrait non plus que le mur baigne dans l’eau). Du coup, tant que l’enduit n’est pas fait, le parpaing, même isolant, va continuer à boire l’eau et à humidifier l’isolant. On a posé la question à BioFib, la marque de notre isolant Biofib Trio, s’il était possible de poser l’isolant BioFib Trio sans avoir l’enduit sur nos murs en bloc Easytherm mais en toute logique, ce n’est pas conseillé (pour les raisons évoquées ci-dessus). Cependant, il est tout à fait possible que la Biofib Trio ait des propriétés bien plus résistantes à l’humidité que la laine de verre. En effet, on peut la poser en ITE (isolation thermique par l’extérieur) et elle est imputrescible… Cela ne signifie cependant pas qu’elle ne perd pas ses propriétés thermiques une fois mouillée (c’est le cas de la laine de verre dont les propriétés thermiques diminue fortement une fois qu’elle est mouillée)…

Le chantier prend donc un peu de retard même si ces derniers temps, notre maître d’œuvre fait des modifications de planning pour continuer à faire avancer le chantier:
Nous avons désormais les couvertines sur les murs du rez-de chaussée, la porte de garage, l’isolation du sol, la chappe liquide, et l’isolation de la toiture a bien avancé. Sans compter qu’une partie des fourreaux ont été positionné pour les alimentations d’eau et certaines arrivées d’électricité avant l’isolation et le coulage de la chappe. Le ferraillage des murs pourrait aussi commencer avant la pose de l’enduit mais quand je regarde la météo, je ne suis pas vraiment optimiste sur le planning du chantier 🙁
Heureusement, nous sortons (entre temps) d’une réunion de chantier avec notre maître d’œuvre qui nous indique que l’enduit devrait être fait la semaine prochaine. En espérant que la météo soit avec nous ! Les bardages ALU et bois doivent aussi avancer et une fois que notre enduit sera posé, le second œuvre pourra continuer.
On a hâte 🙂